Diagnostic génie civil

A quoi ça sert de faire un diagnostic d’ouvrages ?

Le diagnostic d’ouvrages est un élément primordial pour une planification à court, moyen et long terme, mais aussi un auxiliaire efficace de l’entretien des ouvrages.

Diagnostic génie civil

Le Diagnostic en 6 Phases

Les diagnostics structurels d’ouvrages, quels qu’ils soient, s’inscrivent dans un processus rigoureux mis en place par CEDE. Ce processus intègre différentes étapes qui sont mises en œuvre par nos ingénieurs et techniciens.

  1. Inspection de site :
    L’étape essentielle d’un bon diagnostic est une bonne reconnaissance générale de l’ouvrage.
    • Cartographie de désordres et d’altérations
    • Reportage photographique
    • Premiers constats et hypothèses pathologiques
  2. Essai in situ (non destructif) :
    Ces investigations permettent la collecte de précieuses informations à l'échelle de l’édifice. Ces résultats d’essais non destructifs sont retranscrits et positionnés sur les plans de la construction, exploitables par les architectes et les bureaux d’études.
    Essais les plus couramment réalisés :
    • Auscultations radar pour la recherche d’anomalies, hétérogénéités, vides, fissurations, décollements, pour la détection d’armatures (positionnement et mesure de l’enrobage) ;
    • Vidéo endoscopie dans des fissures, vides ;
    • Évaluation de la corrosion des armatures ;
    • Intégrité des bétons par essais ultrasoniques.
  3. Prélèvement sur site :
    Échantillons destinés aux essais en laboratoire et aux calages des essais in situ. Le choix et le nombre de prélèvement sont déterminés en fonction de la représentativité (Phase 2).
    • Carottages diamantés à sec et sous eau (20 à 250 mm de diamètre) ;
    • Sciages à sec.
  4. Analyse en laboratoire :
    Le nombre et le type d’essais sont déterminés en fonction de la problématique.
  5. Synthèse et recommandation :
    La synthèse des informations recueillies sur site et en laboratoire ainsi que l’interprétation des données mènent à la détermination du diagnostic et aux éventuelles recommandations
  6. Suivi de chantier dans le temps :
    Certains diagnostics peuvent nécessiter un suivi temporel des processus de dégradations.

L’inspection de site : Le Diagnostic Visuel (IQOA)

Tous nos diagnostics nécessitant l’utilisation d’une technologie (radar, mesures soniques, résistivités électriques, etc.) s’accompagnent systématiquement d’un diagnostic visuel des désordres observés. Ceux-ci sont inscrits dans des procès verbaux.

Diagnostic génie civil
Tableau de critère IQOA
Diagnostic génie civil
Établissement de coupe

L’essai in situ non destructif – Nos technologies

Caméras & Laser

Diagnostic génie civil
Caméra thermique
Diagnostic du barrage de Limoges.
Mise en évidence de contrastes de températures correspondant des fissures et/ou fuites (barrages de Limoges)
Diagnostic génie civil
Caméra endoscopique
Contrôles par caméra de la présence de vide. Diagnostic sur un mur en maçonnerie
Diagnostic génie civil
Station totale de précision millimétrique
Diagnostic géo-risque d’une galerie (tunnel) : bloc décroché, fissures de tailles importantes, etc.

Technologie GPR (radar géologique) - Diagnostic structurel d’ouvrages hors sol (bâtiment, ponts, etc.)

Diagnostic génie civil

Technologie GPR (radar géologique) - Diagnostic structurel d’ouvrages en sous-sol visitables (galeries, assainissement, etc.)

Diagnostic génie civil

Technologie GPR (radar géologique) - Diagnostic structurel de chaussée (de 0 à 4 m de profondeur)

Diagnostic génie civil

Intégrité des bétons (mesures in situ par ultrasons)

L’évaluation de la durée de vie des éléments en béton armé est un sujet qui préoccupe de plus en plus le secteur de la construction. Les défauts de structure provoquent de graves dommages et effondrements. Les essais ultrasoniques fournissent des informations sur la résistance et l’uniformité du béton. Diagnostic génie civil

Corrosion des armatures métalliques (mesures in situ)

La corrosion des armatures d’acier est la principale cause de détérioration des éléments renforcés. La cartographie du potentiel électrique tel que mesuré sur la surface du béton permet de détecter les zones avec une probabilité de corrosion élevée et représente un outil essentiel pour la maintenance et l’évaluation d’une structure en béton. Diagnostic génie civil

L’essai in situ destructif – Le carottage

CEDE dispose en propre de moyens de réalisations de carottages de dallage. Nos carotteuses fonctionnent, selon les contraintes des chantiers, par alimentation électrique, pneumatique ou hydraulique. Nous pouvons fournir une large gamme de diamètre de foration.
Nous pouvons également mettre à disposition des essais laboratoire de type essais de compression, essais de carbonatation, mesures géochimiques, etc.

Diagnostic génie civil