Géolocalisation des réseaux

Étude des réseaux

Compilation de l’ensemble des informations attenantes au positionnement des réseaux, la lecture des DT/DICT, Le repérage sur site de l'ensemble des éléments visuels affleurants (tranchées récentes, remontées aéro- souterraines, postes de détente gaz, postes de transformation électrique, regards, chambres de tirages, coffrets ...).

Détection des réseaux

Détection physique des réseaux enterrés avec le matériel adapté pour l'auscultation de chaque type de terrain

  • Radiodétection passive : Le récepteur permet la localisation des réseaux induisant un courant électrique (Basse Tension, Haute Tension, Télécom....) ;
  • Radiodétection active par raccordement direct : Le générateur équipé de pinces ampèremétriques permet d’injecter un signal sur le réseau recherché avec un raccordement direct au réseau à partir d’affleurant ou d’émergent. ;
  • Radiodétection active par induction : Le générateur est placé à la verticale du réseau à détecter et permet d’injecter un signal dans celui-ci. Ce mode de détection ne nécessite pas d’accès direct au réseau ;
  • Radar géologique : Son utilisation permet l’auscultation des réseaux n’induisant pas de courant électrique (gaz, eau...) dont la nature du réseau est non conductrice (type PVC ou PE) et dont la situation (sans affleurant) ne permet pas l’utilisation du matériel de radiodétection. L’utilisation du radar permet d’obtenir une imagerie en coupe du terrain. Cette technique permet la confirmation du positionnement des ouvrages repérés lors des investigations de radiodétection ;
  • Antenne subaquatique : Son utilisation permet l’auscultation des réseaux sous-fluviaux ou sous-marin.

Marquage au sol et recollement sur plan

Détection physique des réseaux enterrés avec le matériel adapté pour l'auscultation de chaque terrain :

Le marquage au sol indique la position et la profondeur des réseaux détectés. L'utilisation du code couleur normé donne l'indication sur la nature du réseau.

Le marquage au sol fait l’objet d’un relevé topographique d’une précision centimétrique. L’extraction des données permet de constituer un report précis des réseaux sur plan.

La position exacte des réseaux est reportée sur plan (logiciel AutoCAD & COVADIS) avec les indications de profondeur. Les plans reprennent toutes les informations contenues sur le terrain (tampons, vannes, coffrets...).